Tête du Rouget, Pilier Chèze & Aiguille Dibona (Ecrins)

De retour d’une belle semaine de montagne dans les Ecrins avec les copains, en étoile autour du village des Etages dans la vallée de la Bérarde. Le « camp de base » était la maison de famille d’Alex qui nous avait chaleureusement invité à venir y passer quelques jours. Le terrain de jeu et la densité de sommets alentours nous ont permis de grimper tous les jours, au gré des envies et entre les nuages !

La plus belle journée s’est passée sur la Tête du Rouget (3418m), avec l’escalade du Pilier Chèze, une classique de l’Oisans en beau granite rouge, équipé seulement de quelques vieux pitons. Une superbe voie montagne dans une ambiance aérienne !

prep sac

Préparation des sacs, étape cruciale !

1 Dibona

Arrivée dans le cirque de Soreiller, au départ des Etages, avec la fameuse Aiguille Dibona

2 Dibona

La pluie et le mauvais temps nous rabattent le lendemain sur une voie facile, la voie du Nain, qui mène à la Brèche des Clochetons. Shakty contemple le brouillard !

3 Dibona

… pour finir ensuite au sommet de la Dibona part la voie Normale

20 sommet dibona

Beau brouillard !

4 depart Rouget

Le beau temps revient le lendemain, direction la Tête du Rouget par le Pilier Chèze (D-)

5 depart rouget refuge soreiller

Panoramique avec le refuge Soreiller

6 rouget

A l’attaque dans les longueurs plus sérieuses

7 pilier chèze rouget

Yann sur le beau rocher du Pilier

8 brice pilier chèze rouget

Brice plein gaz !

9 pano Yann

10 brice antoine rouget chèze

11 yann rouget

On rejoint l’arête qui se couche progressivement

12 yann rouget

13 sommet pilier chèze

Sommet ! la team happy après cette belle escalade

14 pano sommet tete rouget

De la Meije à gauche à la Barre des Ecrins à droite

15 redescente

16 retour refuge soreiller

Retour au base camp…

17 descente

… et redescente dans la vallée après 3 belles journées sous l’oeil de la Dibona…

Justement, cette descente chargée comme un mulet m’a valu une petite entorse de la cheville… la fin de semaine a donc été plus cool, entre bivouac près du refuge du Chatelleret et grande voie en « grosse » d’alpi à la Tête de la Maye…

On reviendra dans cette vallée sauvage où il y a tant à faire et à découvrir !

A bientôt

Antoine

7 pilier chèze rouget.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :