Bridger Bowl, Montana

C’est après quelques heures de route que j’ai pu relier Victor, dans l’Idaho,  à Bozeman, dans le Montana, là où habitent les 2 vedettes Cory Snider et Madi Mac Kinstry. Cory le boute-en-train, toujours en activité sur le circuit coupe du monde de télémark, et qui termine son master en biomécanique à Bozeman avant d’entamer une thèse l’an prochain (qui l’eut cru ?!!). Tandis que Madi, désormais loin des piquets, participe à quelques compet’ telemark freeride, et travaille comme ski patrol à Big Sky.

J’avais donc deux guides en or pour passer la plus belle journée de poudre du trip, dans la station de Bridger Bowl, à 25 minutes de Bozeman. Je décrirais Bridger Bowl comme un « mini Jackson Hole », station très freeride et très pentue sur le haut, avec des couloirs dans tous les sens, accessibles après 20 minutes de marche depuis le sommet des télésièges.  Une station qui selon Cory reçoit beaucoup de précipitations du fait de sa situation géographique… ce que j’ai pu confirmer par mes propres yeux 😉

1 idaho

Sur la route, encore dans l’Idaho

2 montana

Un peu plus au Nord, dans le Montana

3 madi cory

Madi et Cory, mes 2 guides du jour 🙂

4 madi cory

Un peu de traversée sur l’arrête au sommet pour rejoindre notre premier couloir

4 madi

Madi

4 antoine 2

C’est parti pour le mode sous-marin pour moi … et Cory :

5 cory 2

6 cory

Frozen beard

4 antoine

6 antoine cory

Happy dude

7 madi couloir

Madi

5 cory

Cory

 

8 madi cory

collocs de choc

9 cory steep

Dernier couloir de la journée, la pente raide et le brouillard donnent l’impression de plonger dans les ténèbres !

10 Madi

Madi

Ce sera donc un 10/10 pour Bridger Bowl ! Encore une belle journée de génuflexion partagée avec des amis de la grande famille du télémark…  dans un cadre bien différent de celui des pistes de compétition avec des skis à 67mm au patin ! Le plaisir de la glisse sous toutes ses formes !

Have fun,

Antoine5 cory

Publicités

Jackson Hole & Grand Targhee

Toujours aux USA ! Après Telluride et ses montagnes du sud du Colorado, une longue route vers le Nord-Ouest nous a menée jusqu’à Victor, dans la province de l’Idaho. Entre les montagnes nous avons traversé sur notre route des paysages « estivales » complètement différents, dans les canyons de l’Utah aux alentours de Moab. C’est ça la magie des Etats-Unis !

Nous avons retrouvé David et Sarah pour le week-end, des potes de Flo, pour passer quelques jours à deux pas du Grand Teton National Park… et surtout skier dans la station mythique de Jackson Hole, la capitale du freeride US, dans le Wyoming, ainsi qu’à Grand Targhee, station voisine de l’autre côté du « Grand Teton », dans la province de l’Idaho …

oznor

Changement de décor après Telluride

cof

oznor

Près de Moab, à l’Est de l’Utah

1 jackson

Jackson Hole, l’unique !

1 tram

Les incontournables de Jackson sont la cabine rouge du « Tram », et le fameux « corbet couloir » juste dessous l’arrivée du téléphérique, que nous n’avons pu skier car il était fermé

6 bertol

La Berth découpe Jackson

2 hike

Petite marche pour aller chercher des belles pentes

3 hike

Prêt à chausser et descendre l’un des nombreux itinéraires freeride sécurisés de la station. Ce qui est marquant à Jackson, c’est la pente ! Toute la partie haute est raide, et en forêt.

4 sign

5 bertol

Encore quelques traces à faire

7 jackson

Le soir à Jackson sous l’une des arches en cornes de Moose 🙂

8 jackson

8 jackson1

Direction « Teton Pass » en voiture le lendemain, à 2570m d’altitude. Ce col est le départ de nombreux itinéraires de randonnée à ski, et il y a beaucoup de monde sur le parking. L’itinéraire le plus connu et parcouru est le « Glory Boot Pack », qui mène au sommet du Mount Glory à 3020m d’altitude, et qui se monte uniquement skis sur le sac. Why ? « Because everyone is doing like this !  » Les possibilités pour faire sa propre trace à la descente et retourner au parking du col sont infinies.

9 teton pass

Montée au Mont Glory

10 david

David en schlasch dans 20 cm de fraîche légère

12 team cabin

Et départ de notre belle cabine à Victor ! Les Daltons : Sarah, moi-même, Flo et David

Il se trouve qu’à Victor habite Shane Anderson, ex membre de la team US telemark, avec qui j’ai partagé quelques années de coupe du monde. J’ai donc rejoint la famille Anderson chez eux à Victor, avant de passer une belle journée de ski sur le domaine de Grand Targhee, une station moins prisée que Jackson Hole, avec beaucoup de télémarkeurs 🙂

16 ski patrol

Ski Patrol Base camp, platré

13 shane

Shane a gardé tout son style

17 all platré

Full plâtré

14 maura

Maura Anderson devant les plaines de l’Idaho

14 duo

J’ai été obligé de rappeler à Shane qu’il m’avait battu de 1 centième à la classic de Keystone, sur un temps de près de 3minutes… lui terminant 3ème et moi 4ème 😦

15 idaho

Des étendues incroyables, l’Idaho à perte de vue

18 paysage

le backcountry « Mary’s Nipple »

19 school bus

Fin d’une journée bien remplie

20 zip

Et une dernière rando le lendemain depuis le Teton Pass avec Zip the dog avant de reprendre la route

20 shane zip

21 teton pass

Zip et son maître pour quelques virages tout en douceur

Une chose est sure, le Wyoming/Idaho étaient plus enneigés que le Colorado. Allons voir un peu plus loin au Nord si la neige est encore plus abondante, chez Cory et Madi dans le Montana… la suite au prochain épisode !

Bises

Antoine

14 duo

 

Telluride, Colorado !

J’ai la chance d’être de l’autre côté de l’Atlantique en ce moment, aux Etats-Unis, pour un voyage professionnel. Après quelques jours du côté de Denver puis Breckenridge avec le travail, nous avons pris la route du Sud du Colorado en petit comité, Marion, Benj, James, Vic et Flo… direction Telluride ! Station mythique du Colorado située au milieu d’un beau massif avec des sommets à près de 4000 m !

Seul hic… la neige se fait rare cette année ! Pas de poudreuse au programme mais une journée piste carving et une rando à ski dans un cadre grandiose !

tellurideTelluride resort… c’est sec ! telluride resort 2

team

La team !floFlo La BerthpanoProspect BowlantoinecarvDécoupage du matin !teamgp3ça carve fort !team 2

barGiuseppe restaurant à 3600m d’altitude ! Avec un beau couloir effilé au fond à droite 😉

Une belle journée de ski ensoleillée, à 133 $ le forfait quand même ! Alors pour le lendemain, rando décrassage au programme ! Au départ de Ophir, vers le Swan canyon, à 20 minutes de Telluride …start randoC’est parti !montee

teamLa pause s’impose, les cuisses sont lourdes de la veille, et l’altitude se fait sentir !jamesBlue sky pas un chatmontee3

montee4ça manque toujours autant de neige …james2Démo de conversion by JamyvicVic au finishbtyIls sont contents !couloirDe beaux couloirs qui attirent l’oeil !antoineFull powpow 😉floFlojames3Jamypont

marionMarion au milieu des bouleauxflo2La Berth avec le snow cat !

Voilà pour notre découverte de Telluride ! Malgré les conditions de neige, on a bien profité du spot nuit et jour ! La suite c’est direction le Nord avec Flo, vers la capitale US du freeride, Jackson Hole ! Et à priori ils ont de la neige fraîche qui nous attend !

See ya’ !

Antoine

team-2

World Cup Val Gardena… Allez Nico !

Le week-end dernier nous étions à Val Gardena pour aller soutenir notre local des Contamines Nico Raffort sur l’épreuve de coupe du monde de descente. Sous l’impulsion de Davy tout jeune président du fan-club de Nico, nous avons fait notre premier déplacement à l’étranger ! En petit comité : Davy, Gibon et moi !

Val Gardena se situe dans les Dolomites, dans la région Süd-Tyrol, très proche d’Innsbruck. On y parle plus allemand qu’italien !

Résumé en images de ces 48h bien remplies !Dav chainePremier incident technique de bon matin sur la route enneigée de la montée de Val Gardena… Heureusement super Davy revient avec des chaînes flambant neuves !chaineAllez on peut y retourner !kamelJust in time pour voir le Super-G depuis le passage du KamelSG

dom parisDominik Paris à domiciledav gib arriveeL’aire d’arrivée de la Saslonggib carvingGibon en carving sur le domaine de Val GardenapaysageC’est beau les Dolomites tours

tour2

team val gardenaLe Fan Club ! Prêt à chauffer les cloches pour le lendemain …saslong fan club

finsih val gardenaDe l’ambiance pour le 50ème anniversaire de la descente de la Saslongdavy presidentLe Président répond aux nombreuses sollicitations…svindalSvindal écrase la course avec un run parfait…fan clubEn compagnie du Fan Club de Chamonix et leur mannequin très bruyant ! finish saslongMaxence Muzaton droppe dans la cabine !brice rogerBrice Roger sur l’écran ou en vrai, au choix 😉nicoGO NICO !! Finalement un beau top 30 avec la 27ème place !team arrivée val,gardena

Well done Nico, prochaine descente à Bormio entre Noël et le Jour de l’An.

A l’année prochaine pour un futur déplacement du Fan-Club 😉

Antoine

finish saslong

Aiguilles Marbrées – Aiguille d’Entrêves

Ces derniers jours j’ai passé un peu de temps en haute montagne, au départ de la Pointe Helbronner, pour de belles sorties avec les copains !

Traversée Aiguilles Marbrées 

C’est le vent et les températures hivernales qui nous ont accueillis samedi dernier à la sortie de la gare du téléphérique Skyway. Direction les Aiguilles Marbrées avec Laura et Antoine, une course d’arrête facile, parfaite pour partager un bon moment dans un cadre grandiose, au pied de la Dent du Géant.aiguilles marbreesLes Aiguilles Marbrées au premier planlolo tounet

glacierglacier2Ambiance ventée !arreteBelle arrête rocheuse enneigéearrete Laura

trio

arrete 2

rappelEt un ptit rappel pour finir…

C’était tellement beau que j’ai eu envie de revenir, ce mercredi avec Greg…

Traversée Aiguille Entrêves et Aiguille de Toule

Cette fois-ci direction sud à la sortie du Skyway à la Pointe Helbronner, vers la Combe Maudite, qui me fascine toujours autant … pour rejoindre ensuite le col d’entrêves et attaquer sur l’arrête rocheuse de l’aiguille d’Entrêves.

De brèches en gendarmes, en passant parfois côté italien, parfois côté français, ou alors sur le fil de l’arrête, avec de beaux passages aériens… c’était le programme du jour !combe mauditeCombe Maudite ❤ alpiniste

combe maudite 2Mont Maudit au fondcrevasse glacier entrêvesDe sacrées crevasses, vivement la neige !greg arrête entrêvesC’est parti sur le filgreg arrête entrêves 2

arrête entrêves et touleAiguille d’Entrêves puis Aiguille de Touleantoine sur le filkFine lame !greg arrete

antoine gendarme

aiguille touleDernières grimpettes sur l’Aiguille de Toule

sommet aiguille touleAu sommet de l’Aiguille de Toule avec un copain 🙂

Ce mercredi 1er novembre, c’était la fermeture du téléphérique Skyway, avant la réouverture en décembre. Ça sera beaucoup plus fatiguant pour remonter jusque là, on a bien fait d’en profiter !

Bye

Antoine

antoine sur le filk

 

From St Gervais to Nice, on the bike !

C’était dans un coin de ma tête depuis quelques temps déjà… Partir de la maison à vélo, et rejoindre la mer méditerranée par les montagnes… pour aller manger une glace sur la Promenade des Anglais à Nice !

C’est avec Alex et Antoine que nous sommes partis pour cette aventure, sur 3 jours, en mode « light & fast », c’est à dire avec le minimum syndical : des habits chauds pour les descentes de col en altitude (parce que ça pinçait !), de quoi s’alimenter, de quoi réparer, une brosse à dent, un t-shirt, une paire d’espadrilles, et roulez jeunesse !

Il nous fallait aussi un beau créneau météo annoncé, ce qui fut le cas, et une bonne paire de jambes pour avaler les 411 km et les 5 cols du parcours…

JOUR 1 : St-Gervais – Valloire

« Il faut qu’on fasse une grosse étape d’entrée de jeu, tant qu’on est encore frais », c’était la meilleure stratégie à adopter selon Antoine ! Ce fut le cas avec le col de la Madeleine et du Télégraphe pour rejoindre Valloire (145km et 4000m D+ selon Strava)

etape 1

1 startEarly start from St Gervais ! ça pince !2 madeleinePremière difficulté du trip : le col de la Madeleine avec ses 25 km et 1500m de dénivelé …3 madeleineDéjà quelques kilomètres de parcouru depuis le massif du Mont-Blanc que l’on aperçoit au fond3b madeleineC’est beau mais c’est dur ! 4 top madeleineUne pizza au sommet et ça repart vers la Maurienne !5 la chambreLa Chambre, au bas de la descente. S’en suit 25km jusqu’à St Michel de Maurienne pour grimper le col du Télégraphe (12km, 856m D+)5 telegrapheMontée agréable mis à part les premiers kilomètres assez raides à la sortie de St Michel. Plus que quelques kilomètres de descente (ouf!) avant de rejoindre l’hôtel à Valloire.

JOUR 2 : Valloire – Jausiers

Au programme de cette 2ème journée, le Col du Galibier d’entrée de jeu (18km, 1200m D+), puis une longue redescente vers Briançon, puis Guillestre, avant de grimper le col de Vars et redescendre dans la vallée de l’Ubaye (128 km et 3200 m D+ selon Strava)etape 2

6 start valloireFrais et motivés pour attaquer le Galibier !7 gallibierLa Fuf’ dans la bonne échappée du jour 8 galibierAmbiance d’automne bien agréable9 galibier

10 galibier

11 top galibierEt de un !12 descente galibierDescente vers le col du Lautaret13 descente galibierScène improbable !! la magie du Galibier13b descente galibier

14 descente galibier

14b descente galibierLe massif des Ecrins en background15 pause varsLes jambes sont lourdes et ça chauffe dans la remontée vers le col de Vars (20km, 1111m D+), pause improvisée à l’ombre des mélèzes16 top varsEnfin arrivés au col de Vars, les nuages arrivent faut pas traîner pour plonger vers Jausiers.

JOUR 3 : Jausiers – Nice

La dernière, avec un col au programme, mais pas n’importe lequel : le plus haut d’Europe, le col de la Bonette qui culmine à 2802m (24km, 1600m D+), puis une looonnngguee resdescente dans le parc du Mercantour, le long de la Tinée, puis du Var, pour rejoindre la mer ! (139km et 2400m D+ selon Strava)etape 3

17 bonetteC’est parti pour l’échauffement !18 bonette

20 bonetteMontée somptueuse, la neige n’est pas loin !21 bonetteC’est beau mais ça n’en finit pas !

21 top bonette

Finally ! on se rapproche ! Vue sur le Mercantour depuis le col de la Bonette

22 varLes derniers kilomètres le long du Var…23 finish nice… jusqu’à la Promenade des Anglais à Nice ! Avec une petite baignade de récup’ qui nous a fait le plus grand bien !23 glace

24 glaceEt la glace bien méritée ! 

Une super aventure, par chance sans souci mécanique. Les journées ont été longues, nous avons pris le temps d’apprécier les paysages , chacun a eu ses coups de bambou avec les cuisses qui brûlent, ses moments de grâce lorsque le coup de pédale est léger et fluide, suivi d’une fringale qui surgit sans prévenir, où encore le tendon qui s’échauffe à la fin de la journée… tout cela sans oublier le mal de fesses sur cette maudite selle qui paraît dure comme du béton !

Les joies du vélo ! Mais on recommencera quand même… !

A bientôt

Antoine

23 finish nice

 

Le Zinalrothorn en vidéo !

Embarquez sur l’arête Rothorngrat qui mène au Zinalrothorn !

Zinalrothorn (4221m), par la Rothorngrat

Suite de nos quelques jours en terres valaisannes…

Après Zermatt, nous avons rejoint la vallée de Zinal, pour atteindre la cabane du Grand Mountet. Le refuge se situe dans un cadre grandiose, surplombant le glacier de Zinal, et entouré de nombreux 4000 comme la Dent Blanche, l’Obergahelhorn et le Zinalrothorn. Y’a de quoi faire été comme hiver dans le secteur !

4 jours après les importantes chutes de neige, les arrêtes rocheuses en altitude semblaient enfin praticable. Direction donc le Zinalrothorn par l’arrête SW Rothorngrat, et descente par l’arrête Nord. Une longue journée nous attendait… !

vacheSieste pour les vaches d’Herens au fond de la vallée de Zinalantoine refugeArrivée dans le cirque de Mountet, face à l’Obergabelhorncabane grands mountetsCabane du Mountetglacier

startEarly start, glacier du Mountetantoine obergabelhornA gauche la face Nord de l’Obergabelhorn, skiée en 4 virages par Jérémie Heitz ! à droite la Dent Blanche et le Grand Corniercordees

rothorngratLa Rothorngratcervin oberEn arrière plan, le Cervin à gauche et l’Obergabelhorn à droiteface ouestFace Ouest plongeante !arrete antoine

greg arreteUn beau gendarme à grimper !arrete gregEncore pas mal de neigearrete SEVue sur la face Est et l’arrête SE accessible depuis ZermattsummitEnfin ! ce fut long ! 

La descente par l’arrête Nord nous réservait encore de beaux passages, à califourchon sur le fil de l’arrête ! De quoi rester concentré jusqu’au bout… Avant de rejoindre le glacier et la soupe au refuge !

Une belle course dans la musette !

Bye

Antoine

greg arrete

 

Alphubel (4206m) – chez nos amis valaisans !

Le pont rallongé autour du 15 août nous a permis avec Greg d’aller découvrir les beaux 4000 de nos voisins suisses, dans le Valais. Le créneau météo était au rendez-vous, mais la neige s’était invitée à la fête les jours précédents, déposant quelques bonnes dizaines de cm en altitude… Il a donc fallu adapter le programme ! Grimper sur des arêtes rocheuses enneigées n’étant pas conseillé… !

Après avoir dormi à la Täschhütte, au départ de Täschalp, proche de Zermatt, nous avons donc rejoint le sommet de l’Alphubel (4206m) par la voie normale, plutôt que par l’arête W rocheuse Rotgrat comme prévu initialement, car cette dernière n’était pas praticable.

Nous en avons malgré tout pris plein les yeux et plein les jambes pour faire la trace dans 40 cm de fraîche !TaschAlpAu départ de Täschalp …Montee TaschhuttePour rejoindre la TäschhütteTaschutteDépart matinal avec les premières lumières du jour sur le Weisshorn au fond Sommet AlphubelLe sommet de l’Alphubel en vue… Tandis que le magnifique Cervin sort le bout de son nez :Matterhorn

Matterhorn1

montee

Matterhorn2

montée alphubelOn rejoint le glacierarrête AlphubelPuis l’arrête neigeusesummitEt enfin le sommet et ses 4206 m ! Dans un vent fort et une ambiance hivernale !descente alphubelQuelques cordées qui luttent dans la tempête alors que notre trace de montée a déjà disparu…descente alphubel2Full powpowWeisshornEt retour à la verdure !

Court passage en mode hiver au mois d’août finalement très agréable ! Nous avons ensuite temporisé quelques jours pour laisser le temps à la neige de fondre, avant de repartir du côté de Zinal, pour une belle course d’arête menant au Zinalrothorn (4221m). La suite au prochain épisode !

Antoine

Matterhorn

Aiguille du Tour par l’Arête de la Table

Après quelques semaines « vélo » pour me préparer et participer à l’Etape du Tour, retour en mode « montagne », motivé comme jamais !

La météo du week-end, assez instable et orageuse, nous a contraint à adapter nos plans. Et c’est finalement depuis le Tour que nous sommes partis hier matin pour grimper l’Aiguille du Tour (3540m) par l’Arête de la Table, à la journée, avec Greg. Une arête en rocher très agréable à grimper, avec un peu de recherche d’itinéraire jusqu’à la fameuse « table », puis plus effilée et technique jusqu’au sommet de l’Aiguille du Tour. levee soleil glacier du tourLevée du jour sur le glacier du Tour…aiguilles rouge… et sur les aiguilles rouges !refuge albert1erLe Refuge Albert 1er perché sur la morainechardonnetGlacier du tour et face Nord de l’Aiguille du Chardonnet, bien secs !arrete de la tableL’objectif du jour… la Table ! depart arreeOn quitte le glacier avant le couloir de la table pour monter par l’arête SW intégralegendarmeUn beau gendarme ! de gauche à droite à l’arrière plan : Aiguille d’Argentière, du Chardonnet, et la Vertearrete de la table antoine

la table

Bien posée la Table !

arrete de la table 3Callé le Gregarrete de la table antoine 2

arrete de la table5On continue sur l’arête

arrete de la table4« Et… hop on pousse sur les jambes ! »arrete de la table 7

glacierCôté NordAntoineMonstre bien !20170729_112319What a view 🙂chardonnet retourRetour sur la moraine, le « chardo » toujours aussi beaufin

Les conditions en montagne ne sont pas très bonnes cet été, mais il y a quand même de belles courses à faire ! More to come soon…

A bientot

Antoine

arrete de la table antoine

%d blogueurs aiment cette page :