La Grande Arabesque (presque!)

Plusieurs fois déjà on m’avait parlé de ce mythique enchaînement de grandes voies dans les Aravis, « La Grande Arabesque », ouvert par Michel Piola dans les années 95-98, de la Mamule jusqu’à la Pointe Percée. 34 longueurs dans le 5/6a, toutes équipées, avec dans l’ordre les sommets suivants : la Mamule par « Tonneau des Danaïdes », la Petite Miaz par « Mama Miaz », Le Mont Charvet par « la neige au Sahara », la Pointe de Chombas par « l’été indien » et enfin la Paroi de Gramusset (Point Percée) par « l’ombre chinoise ». Avec des transitions plus ou moins longues entre chacun de ces sommets.

Nous sommes partis avec Kaboul avec tout le matos de bivouac et de l’eau pour 2 jours sur le dos pour dormir là où bon nous semblait. Les cotations étant assez sévères, grimper avec le sac lourd a ajouté un peu de piment et de sueur ! Nous n’avons pas été au bout de cette Grande Arabesque, avec les journées plus courtes et la météo qui s’est dégradée le 2ème jour. Stop donc en haut du Mont Charvet, il faudra revenir !

1 Mamule

La Mamule en ligne de mire, depuis la combe de la Grande Forclaz au départ des Confins

2 Mamule

Départ sur le rocher froid qui réveille

3 Mamule

Kaboul dans L6 un peu patiné (6a+)

4 Kaboul

5 antoine arrete

Sur l’arête avant le dernier ressaut de la Mamule…

5 Mamule dernier ressaut

Le dernier ressaut et ses 2 belles longueurs

6 Mamule

Du sommet de la Mamule vers le 1er relai pour les rappels… attention aux coincements de corde !

7 petite miaz

Dans la 2ème longueur de la Petite Miaz, superbe (5c)

8 lapiaz

Arrivée dans les lapiaz au col du Mont Charvet, tout pile pour l’apéro

8 tounet

9 mouton

des potes pour la nuit

10 bivoaux

beau spectacle

11 bivoauc

12 bivouac

Bien habillés !

13 bivoauc

Au petit matin

13 mont charvet 1

2ème longueur de « Neige au Sahara » au Mont Charvet, de la bonne dalle à Piola, méfiate !

13 mont charvet

Traversée dans L3 sous le toit

14 mont charvet la trav

La bonne vieille traversée L4 en 6a (5b A0) selon Piola… tout sur les pieds !

15 mont charvet

Magnifique L5

16 mont charvet sheep

Le Mont-Blanc et les moutons chamois au premier plan !

17 grand bo valley

Grand Bornand Valley !

18 sommet mont charvet

En haut du Mont-Charvet, avec les nuages qui arrivent…

En espérant que l’automne nous réserve encore de belles journées comme celles-ci pour profiter du beau terrain de jeu qui nous entoure…

Bye

Antoine

13 mont charvet

Publicités

Mont Oreb – « les chercheurs d’or »

La description faite par Michel Piola, dans son topo escalade sur les Aiguilles rouges, concernant la voie « les chercheurs d’or » ouverte par lui-même en 2010, donnait particulièrement envie d’aller y faire un tour : « Grimper en toute quiétude au-dessus de ce magnifique Vallon de Bérard est un plaisir intense et rare… Avoir eu l’opportunité, à la fin de la première décennie des années 2000, de jouer aux chercheurs d’or dans une face vierge de cette ampleur, en y traçant des voies grandioses, a été un privilège d’une valeur inestimable. Cherchant la voie (presque) parfaite, haute, ensoleillée et en rocher compact, nous n’avons pas été loin de trouver ici notre Graal, ou pour le moins de jolis trésors. » Avouer que ça donne envie ! Et la cerise sur le gâteau, c’est la présence d’un spot de bivouac sous une voûte après les 6 longueurs du 1er ressaut : « sorte de lit à baldaquin à tentures de roc perché entre ciel et terre ». La configuration idéale pour prendre le temps et se reposer avant les 13 longueurs des 2 ressauts suivants, pour sortir au sommet du Mont Oreb à 2645m, soit un total de 800 m d’escalade sur coinceurs (seul les relais sont équipés et quelques broches pour montrer la ligne). Et bien allons-y !

1 buet mont oreb

Au départ du Buet, le Mont Oreb à gauche et les Cornes de la Loriaz à droite

2 vallon berard

Kaboul s’enfonce dans le vallon de Berard

3 kab mont oreb

C’est parti avec chacun un sac bien chargé : de l’eau pour 2 jours, le matos de bivouac, du vin blanc et le fromage pour … la fondue !

3 toune mont oreb

4 kab mont oreb

Kaboul sans les mains

4 tounet

Avec l’aiguille du Tour en fond

5 bivouac chercheurs d'or

Sortie du 1er ressaut pour atteindre le bivouac des Chercheurs d’or, sous la voûte au centre de la photo

6 bivoauc chercheurs d'or

Chambre double grand luxe !

6 prep fonde

Préparation de la fondue avec vue

7 fondue

Et alors on se met bien !

8 kab bivoauc chercheurs d'or

9 bivoauc

Callés

10 matin

Good morning !

11 depart bivouac

Départ à 2 m du bivouac, dans le 2ème ressaut plus vertical, ça réveille !

10 mont oreb

Joli gneiss tout du long

12 antoine fissure

Belle fissure dans L9

13 kab relais

11 mont oreb vallon berard

12 kab dalle

Petits pas fins de dalle sur la 1ère longueur du 3ème ressaut (L12)

IMG_20180916_142112

La sortie du 3ème ressaut, qui alterne entre vires herbeuses et parties grimpantes

13 sommet mont oreb toune

Sommet de la voie, on peut enfin retirer les chaussons qui font mal au pied !

13 sommet mont oreb

Et rejoindre quelques mètres plus haut le vrai sommet du Mont Oreb (2645m)

14 mont buet

On aperçoit le Mont Buet juste à côté

14 descente mont oreb

Ce n’est pas finit, la descente version Piola pour éviter le tour par le Buet est encore longue et technique, entre désescalade et vire herbeuse sur un sentier… inexistant ! Itinéraire très bien expliqué dans le topo

15 descente mont oreb

Kaboul devant l’Aiguille de Mesure…

pano

En rouge la voie de montée au Mont Oreb et en bleu la longue traversée descendante pour rejoindre le refuge 

Puis après avoir rejoint un « vrai » chemin au niveau du refuge de la Pierre à Bérard, il ne restait « plus qu’à » traverser le vallon dans l’autre sens pour finalement pouvoir se poser à la terrasse de l’hôtel du Buet, pour apprécier avec régal quelques gorgées désaltérantes de houblon…

Big up M. Piola pour ce beau voyage !

A bientot,

 

Antoine

sdr

Pointe Percée, Arête du Doigt

Pour cause de neige en haute montagne, nous nous sommes « rabattus » sur des altitudes plus basses, du côté des Aravis et de son point culminant, la Pointe Percée. Que nous avons grimpée par l’arête du Doigt, une « classique » qui vaut le détour ! Le départ très matinal nous a permis d’être les premiers au pied de l’arête après les 2 heures d’approche depuis le Col des Annes, et surtout d’apprécier un levé de soleil magnifique avec vue sur le Massif du Mont-Blanc… une belle récompense dans une ambiance glaciale, avant de retrouver des températures un peu plus agréables… Prêt à en prendre plein les yeux?! c’est parti !

1 pointe percee

La Pointe Percée se dessine dans le ciel, direction sa face Nord sur la gauche

2 refuge gramusset

Le refuge de Gramusset se réveille tout juste

3 montee

Greg et Pierre

4 crew arete du doigt

ça valait le coup de se lever tôt 🙂

5 vue mont blanc

7 doran tour d'areu

Doran juste en dessous de nous

8 arete du doigt9 antoine arete du doigt

10 greg arete du doigt

Greg

11 lune

Coucou la Lune

12 le doigt

Javiere et Pierre vers le sommet du « Doigt »

13 rappel

Kaboul au pied du rappel du Doigt

14 pierre

Pierre

15 xav

Xav

16 rasoir

Sur le fil

17 antoine rasoir

Le Rasoir

17 rasoir

18 antoine sommet

Tout près du sommet

18 sommet pointe percee

Le sommet avec les randonneurs du dimanche

18 pano

19 face est

L’entrée de la Face Est depuis le sommet, là où nous sommes descendu à ski au mois d’avril avec Jo et Gillou ! Comme ça ça donne moins envie !

19 boucs

Les boucs se la coulent douce au soleil près du refuge…

Retour à la voiture à 14h après la bière au refuge, une affaire rondement menée !

Bonne semaine à tous !

Antoine

4 crew arete du doigt

Tête du Rouget, Pilier Chèze & Aiguille Dibona (Ecrins)

De retour d’une belle semaine de montagne dans les Ecrins avec les copains, en étoile autour du village des Etages dans la vallée de la Bérarde. Le « camp de base » était la maison de famille d’Alex qui nous avait chaleureusement invité à venir y passer quelques jours. Le terrain de jeu et la densité de sommets alentours nous ont permis de grimper tous les jours, au gré des envies et entre les nuages !

La plus belle journée s’est passée sur la Tête du Rouget (3418m), avec l’escalade du Pilier Chèze, une classique de l’Oisans en beau granite rouge, équipé seulement de quelques vieux pitons. Une superbe voie montagne dans une ambiance aérienne !

prep sac

Préparation des sacs, étape cruciale !

1 Dibona

Arrivée dans le cirque de Soreiller, au départ des Etages, avec la fameuse Aiguille Dibona

2 Dibona

La pluie et le mauvais temps nous rabattent le lendemain sur une voie facile, la voie du Nain, qui mène à la Brèche des Clochetons. Shakty contemple le brouillard !

3 Dibona

… pour finir ensuite au sommet de la Dibona part la voie Normale

20 sommet dibona

Beau brouillard !

4 depart Rouget

Le beau temps revient le lendemain, direction la Tête du Rouget par le Pilier Chèze (D-)

5 depart rouget refuge soreiller

Panoramique avec le refuge Soreiller

6 rouget

A l’attaque dans les longueurs plus sérieuses

7 pilier chèze rouget

Yann sur le beau rocher du Pilier

8 brice pilier chèze rouget

Brice plein gaz !

9 pano Yann

10 brice antoine rouget chèze

11 yann rouget

On rejoint l’arête qui se couche progressivement

12 yann rouget

13 sommet pilier chèze

Sommet ! la team happy après cette belle escalade

14 pano sommet tete rouget

De la Meije à gauche à la Barre des Ecrins à droite

15 redescente

16 retour refuge soreiller

Retour au base camp…

17 descente

… et redescente dans la vallée après 3 belles journées sous l’oeil de la Dibona…

Justement, cette descente chargée comme un mulet m’a valu une petite entorse de la cheville… la fin de semaine a donc été plus cool, entre bivouac près du refuge du Chatelleret et grande voie en « grosse » d’alpi à la Tête de la Maye…

On reviendra dans cette vallée sauvage où il y a tant à faire et à découvrir !

A bientôt

Antoine

7 pilier chèze rouget.jpg

Aiguille Purtscheller

Une fois n’est pas coutume, c’est en vidéo uniquement que je vous raconte notre dernière sortie en haute-montagne avec Greg : du village du Tour (1400m) au sommet de l’Aiguille Purtscheller (3500m) à la journée ! Départ de nuit sur les chemins de randonnée, marche glaciaire au levé du jour sur le glacier du Tour, et escalade matinale au soleil sur le beau granite de l’Aiguille de Purtscheller ! Un programme complet et varié !

Antoine

Aiguille du Moine

Il existe des coins à Chamonix un peu plus reculé que les autres, qui se méritent après quelques heures de moraines et de longues échelles… comme le bassin de Talèfre et son refuge du Couvercle. L’accès n’est quand même pas si long mais la binouse d’arrivée se fait bien apprécier ! Surtout depuis la terrasse ensoleillée, avec vue panoramique, des Grandes Jorasses au Mont-Blanc. C’était la destination du week-end dernier avec Kaboul et Xav’ pour aller à l’Aiguille du Moine, en aller retour par la voie normale, pour découvrir tranquillement ce labyrinthe de pierres.

1 Kab Xav

C’est parti pour remonter la Mer de Glace

2 Kab TOunet

Sur les balcons après les échelles des Egralets

2 couvercle

La vue de rêve depuis le refuge du Couvercle

3 mont blanc

Le Mont-Blanc

4 aiguille du moine

Repérage de l’itinéraire pour le lendemain, au pied de l’Aiguille du Moine

5 reveurs

Les 2 compères, Xav et Kaboul

6 couvercle grandes jorasses

7 mont blanc

Au petit matin…

8 Kaboul aiguille du moine

Dièdres, vires, chemins … y’a de tout dans la montée de l’Aiguille du Moine ! Ce qu’il faut surtout, c’est ouvrir l’oeil,  choisir l’itinéraire le plus évident, et « chercher à marcher, pas à grimper », comme nous l’a justement conseillé Christophe le gardien du refuge. 

9 mer de glace

10 Summit

Tout prêt du sommet

10 Summit kaboul

Summit !

11 sommet crew

12 dezcente aiguille du moine

Chemin inverse en essayant de reprendre à l’identique l’itinéraire de montée, pas si évident !

11 cairn mont blanc

13 descente balcon

Et retour au Montenvers par le sentier balcon qui mène au refuge de la Charpoua

14 descente balcon

15 echelle Charpoua

Loonnngue échelle ! plus sympa à descendre qu’à monter !

Ce fut une découverte réussie de ce secteur magnifique, avec comme un gôut de « reviens-y » ! A suivre…

A bientot

Antoine

10 Summit kaboul

Arête Mettrier et traversée des Dômes de Miage

J’avais déjà grimpé cette arête Mettrier avec Florent et Micka il y a 4 ans, pour redescendre ensuite à ski par la face Nord des Dômes de Miage. Cette fois-ci, après une (très) courte nuit et un départ sous la pleine Lune, sans skis, nous avons cheminé dans ce gros tas de caillou avec Kaboul en enchaînant ensuite avec la traversée des Dômes de Miage, du Dôme Est à la Bérangère. Une course sans difficulté majeure, mais avec une ligne et une ambiance sauvage et esthétique, pour en prendre plein les yeux !

tracé

Vue de la bambée depuis Mayères une semaine auparavant

1 bionnassay

Sans trucage 🙂

1 lune domes

La Lune joue a cache-cache avec nous, finalement elle ne nous éclairera que très rarement, préférant rester planquée derrière les Dômes

2 bionnassay mettrier

La Bionnassay se découpe dans le ciel

3 mont blanc

le Mont-Blanc en fond

4 Aiguille croche

Vue sur l’Aiguille Croche et l’horizon

5 mettrier

Quelques névés bien regelés entre les piles d’assiette de la Mettrier !

6 les fiz

la Pointe d’Anterne se réveille

7 bionnassay

8 sommet domes E

Et finalement le sommet approche très vite

8 tounet

Finish très plaisant, les crampons-piolets mordent à merveille

8 tounet sommet mettrier

9 kaboul

Sortie au sommet de l’arrête à 6h45, on a pas traîné !

10 domes de miage

La suite de la traversée des Dômes, just magic

11 domes de miage

La fameuse…

12 aiguille tré la tete

L’Aiguille de Tré La Tête à droite, qui surplombe le glacier du même nom 

13 Berangere

La descente des Dômes vue depuis la Bérangère, pause casse-croûte méritée !

14 descente berangere

J’aimerais bien discuter avec le service des pistes, c’est quoi ce chantier !!

15 kaboul

La sortie était loin d’être finie, pour redescendre les 2400 m de dénivelé jusqu’aux Contas, un vrai plaisir pour les quadriceps !

J’ai en écrivant ces lignes une pensée profonde envers la famille et les proches de Quentin, un ami qui nous a quitté trop tôt cette semaine en montagne… si belle et cruelle à la fois…

A bientôt

Antoine

7 bionnassay

Tour du Mont-Blanc, on the bike !

Faire le tour du Mont-Blanc à vélo, c’était l’envie de partir pour un voyage sportif dans un cadre incroyable, de vivre le contraste entre la chaleur des fonds de vallée et la fraîcheur des cols enneigés, tout en partant de la maison. La ligne est tellement évidente, logique. Nul besoin d’une carte ou d’un GPS. Tout au long du chemin le Mont-Blanc est là, à côté, pour nous montrer la boucle, entre France, Suisse et Italie. Il se trouve précisément à droite, puisque nous avons effectué le tour dans le sens des aiguilles d’une montre, en partant en direction de Chamonix depuis notre rendez-vous à Passy. Une team de motivés, prêt à mouiller le maillot et à se faire mal aux cannes pendant 2 jours ! Alex, Victor, Guilhem et moi.

DAY 1 : Passy > Chamonix > Col des Montets > Trient > Col de la Forclaz > Martigny > Col du Grand Saint-Bernard > Aoste > Arvier ! 162 km et 4000 m D+

1 start TMB

6h30, départ à la fraîche, sous le regard de la Pointe Percée !

2 chamonix

Traversée de Chamonix, la foule en délire !

3 col des montets

Col des Montets avec vue sur les Grands Montets

4 col des montets alex

Et de un !

5 col forclaz

Et de deux !

6 martigny

Descente sur Martigny, pointe de vitesse à 82 km/h pour Alex la fusée !

7 liddes

Remontée vers le col du Grand Saint Bernard. Qui fait quand même 30 km !

8 liddes

Il est 11h50, il faut absolument qu’on trouve un troquet dans le village de Liddes pour regarder le match des bleus contre l’Australie…

7 match

On l’a trouvé !

9 Gd St Bernard

Le retour sur le vélo pour s’enquiller les 14 km restant jusqu’au sommet pique un peu…

10 Gd St Bernard

Yes ! A l’Hospice du Grand Saint-Bernard, à 2469m d’altitude. Les derniers 7 km étaient raides et durs !

11 Gd St Bernard

12 Gd St Bernard

Encore un peu de neige…

13 Gd St Bernard

Full speed dans la verdure pour Alex, dans la vallée de St Rhémy en Bosses, prêt de la station de Crévacol…

14 Arvier

15km après Aoste, nous voici à l’arrivée de cette étape, à Arvier

15 Arvier Vic

Vic au finish, même pas fatigué

DAY 2 : Arvier > Pré Saint Didier > Col du Petit Saint Bernard > Bourg Saint-Maurice > Cormet de Roselend > Beaufort > Col des Saisies > Megève > MAISON !! 165 km et 4000 m D+

16 Arvier day 2

Rebelotte ! Sauf que les jambes sont plus lourdes ce matin, avec l’étape de la veille + un apéro un peu appuyé 🙂

17 Mont Blanc

Le Mont-Blanc, toujours là, cette fois-ci avec son versant italien

18 Pre st didier

Traversée de Pré Saint Didier pour attaquer le col du Petit Saint-Bernard

19 Gdes jorasses

Les Grandes Jorasses, resplendissantes

20 Pt st bernard

Bon ptit train pour grimper les 20 km du col du Ptit St Bernard

21 Pt st bernard

24 Pt st bernard

Yeah boyy on veut voir des murs de neige !!

22 Pt st bernard

23 Porsche

Haie d’honneur pour la caravane de Porsche !

25 sommet ptit saint bernard

Surprise by Guigui au sommet du Petit Saint Bernard !

27 cormet de roselend

Après la longue descente vers Bourg Saint Maurice on renquille sur les 20km du Cormet de Roselend et la vallée des Chappieux

27 cormet de roselend2

26 sommet ptit saint bernard

28 cormet de roselend

One more !! Allez plus qu’un…

29 cormet de roselend guigui

Que bello ! Lac de Roselend

30 cormet de roselend victor

Vic

31 col des saisies

Et le dernier pour finir sous la chaleur de l’après-midi, le col des Saisies !

32 col des saisies

Ne restait plus ensuite qu’à « dérouler » jusque au point de départ, pour boucler la boucle et clôturer cette magnifique aventure, à base de sueurs et de sourires !

Bye

Antoine

couv

 

Mont-Blanc à ski, par les 3 Monts…

Samedi dernier, contrairement au week-end précédent, les étoiles semblaient s’aligner pour prédire le bon créneau : nuit froide, beau temps stable annoncé jusqu’à 17h, de la poudreuse en haute-montagne suite aux orages de la semaine, et réouverture de l’Aiguille du Midi. Il n’en fallait pas plus pour sentir le coup et retenter le Mont-Blanc par les 3 Monts, à la journée, en prenant la première benne de l’Aiguille à 8h10. Arnaud comme toujours était partant et en canne… GO !

1 tounet tacul

Montée du Tacul pour commencer, on connaît la route !

1 gillou tacul

2 tounet maudit

Dans les pentes du Mont Maudit

2 gillou mont maudit

3 seth tof

Devant nous, la légende du freeride Seth Morrison et Tof Henry, partis skier la face nord du Mont Maudit

Petit point culture ski pour les novices : Seth Morrison, c’est une icône du freeride. C’était un des premiers à se mettre des back flips sur des barres de 40 m , qu’on admirait à nos 15 ans avec Florian, en regardant « Ski Movie 3 » en DVD, sagement assis dans le canapé ! Ces images, je les ai toujours en tête, je les ai vu des dizaines de fois. Alors de taper la discute avec Seth en haut du col Maudit, c’était le p’tit bonus de cette journée !

Voyez par vous-même les cabrioles de l’américain :

Voilà c’est fini pour le petit intermède culturel ! Revenons à ce Mont-Blanc…

4 maudit

La vue depuis le col Maudit

4 mont blanc

Encore un peu de route !

5 col de la brenva

Au col de la Brenva, à 4300m. On a tous les deux pris un p’tit coup derrière les oreilles à cet endroit. On sent l’altitude.

6 mont bal c

Dernière bosse. Pas le moment de craquer !

7 summit mont blanc

Quel plaisir d’être au sommet ! Pas de vent, pas froid, du genep’…

8 gillou face nord

Drop dans la face Nord, 15 cm de poudre, impec !

9 gillou face nord mont blanc

Arnaud entre les séracs, avec l’arrête des bosses en arrière plan, voie normale du Mont-Blanc

9 tounet face nord3

10 gillou

11 gilou ptits plateaux

Et de la bonne neige de printemps ensuite par les petits et grands plateaux

12 aiguille du midi

L’Aiguille…

13 mont maudit

Ambiance himalayenne sous le Mont Maudit

14 jonction

La Jonction

15 jonction

16 finish
Un peu de ski-marche en moraine histoire de bien se finir 🙂

Cette fois-ci tous les voyants étaient au vert, conditions météo et forme physique, pour transformer l’essai et passer une journée 5 étoiles sur le toit de l’Europe !

Arnaud en a fait un joli film que je vous laisse apprécier !

Arvi

Antoine

6 mont blanc

Mont-Blanc… (du Tacul) !

L’idée initiale du week-end dernier, c’était de monter au sommet du Mont-Blanc. Mais dès le début de l’idée, quelques voyants oranges c’était allumé… Déjà, dans l’équipe, il y avait Flo « la Berth », alias « le chat noir », l’homme qui attire les nuages ou repousse les chutes de neige, comme j’ai pu en témoigné cet hiver à Jackson Hole ! Ensuite, 2ème voyant orange, le téléphérique de l’Aiguille du Midi était fermé pour cause de réparation. Pas de problème, l’autre option c’est de prendre le bus à Chamonix, traverser le tunnel du Mont-Blanc jusqu’à Courmayeur, prendre le Skymay pour accéder à la Pointe Helbronner, et rejoindre le refuge des Cosmiques le samedi. Ainsi le dimanche direction le Mont-Blanc par l’itinéraire des 3 Monts, Tacul-Maudit-Mont-Blanc, avant de redescendre par la face Nord, Grands et Petits plateaux, d’abord à ski puis à pied jusqu’à Chamonix, où se trouvent nos voitures. Tel était le plan, une belle traversée du massif du Mont-Blanc en perspective. Mais la météo, plutôt encourageante au départ, semblait se détériorer petit à petit pour le dimanche. Et le bulletin du samedi à 17h n’a fait que confirmer cette tendance : des nuages élevés devaient recouvrir le massif pendant une bonne partie de la nuit et de la matinée. On décide donc de monter au moins au Tacul le lendemain et d’aviser là-haut sur la suite des opérations. Départ à 4h des Cosmiques, sous un ciel assez dégagé. Au Tacul, à 5h30, le check radar météo sur le téléphone confirme ce que nous voyons de nos propres yeux, à savoir de beaux nuages qui commencent à accrocher le sommet du Mont Maudit… et qui ne sont pas censés repartir de sitôt. Le plan B s’impose, on enlève les peaux et on redescend avant d’être pris dans le tempête! Nous skions d’abord les belles pentes du Tacul, dans une ambiance magique, au levé du jour entre les séracs. On pensait pouvoir ensuite enchaîner par la Vallée Blanche, pour rejoindre le Montenvers puis nos voitures à Chamonix. Sauf que le passage de « la Salle à manger » nous a clairement été déconseillé à cause des crevasses de plus en plus ouvertes… Retour donc en peaux à Helbronner, descente à ski dans la soupe du Glacier de Toule, et taxi pour rentrer à Chamonix… après la réouverture du tunnel dans le courant de l’après-midi, fermé pour cause de travaux ! Quelques embûches se sont donc frayées sur notre passage, sans pour autant entamer notre motivation à passer un beau week-end en montagne ! La preuve en images…

1 capucin

Les piliers de granite du Grand Capucin, l’Aiguille du Diable, toujours aussi beaux !

2 montee cosmiques

Echauffement en douceur… avec la Dent du Géant qui nous surveille…

3 cosmiques

… vers le refuge des Cosmiques, au pied du Mont-Blanc du Tacul

4 pic nic

Apéro quiche by Gillou

5 crew

La fine équipe, Arnaud, Quentin, Flo et moi

4 vue cosmiques

On aperçoit le refuge des Grands Mulets et la Jonction, passage de la voie normale d’accès au Mont-Blanc à ski

5 vue cosmiques

Le Dôme du Gouter, et l’arrête des Bosses un peu plus haut

6 montee tacul

Au levé du jour sur les pentes du Tacul

7 montee tacul

Montée agréable dans une bonne trace

9 maudit

Vue sur le Mont Maudit depuis l’épaule du Tacul, le paquet de nuages est déjà sur le sommet, on décide de ne pas aller plus loin

8 montee tecul

La cordée de suisses qui nous accompagne, avec le Dôme du Gouter en arrière-plan

9 montee tacul

On file quand même en direction du sommet du Tacul

10 tacul10 crew tacul11 gilles antoine

11 flo tacul

Descente du Tacul, des lumières venues d’ailleurs au levé du jour

11 quentin descente tacul

Quentin se régale dans 15 cm de poudre

11 toune serac tacul

séance virage carte postale obligatoire devant le sérac !

12 flo serac tacul

Flo avec son grand smile habituel

13 gilles serac tacul

Gillou

14 quentin tacul

Quentin

15 telecabine

Le télécabine de la Vallée Blanche, dans ce décor magique

16 gillou glacier de toule

Après un café aux Cosmiques, on rejoint le haut du glacier de Toule, et son escalier ambiance plateforme pétrolière russe !

17 glacier toule

18 toule

De la bonne slush pour bien se finir les guiboles !

Finalement on s’en est pas si mal tiré ! Prendre les bonnes décisions et prendre du plaisir en toutes conditions, tel fut l’apprentissage du week-end !

Bye

Antoine

11 toune serac tacul

 

%d blogueurs aiment cette page :