La cerise sur le gâteau : volcan Osorno

Le trip touchait à sa fin en cette fin de semaine, mais il nous restait encore 2 jours à « optimiser » avant de rentrer sur Bariloche. Et ce fut le cas ! Premier jour, vendredi, nous avons principalement roulé, environ 350km vers le Sud, avec un stop à Valdivia, au bord de l’océan Pacifique. Hop hop quelques photos portraits, et c’est reparti !

Julien « el barbu »

Uri « el catalan »

Et encore un barbu!

Le soir nous avons rejoins le refuge Teski, au pied du volcan Osorno. Des gardiens très sympas et un couché de soleil de compet’ sur le lac Lanquihue !

La plaque du fourneau… Teskiclub est le club de ski et de montagne de Puerto Varas, créé en 1940

Cadeau!

Nous partons le lendemain matin de bonne heure pour grimper les 1500m de dénivelé qui nous séparent du sommet. Le temps peut très vite changer aux alentours du volcan, nous veillons donc l’arrivée des nuages et ne traînons pas. Une fine couche de grésil a été déposée pendant la nuit, mais les rafales de vent l’ont balayée en partie. La montée est donc une alternance de neige molle et de glace bleue sur laquelle les peaux « zippent ». Après cette première partie un peu galère nous chargeons les skis sur le sac pour grimper à pied la dernière partie à 30° puis 45°, toute glacée. Nous arrivons enfin sur le grand plateau sommital où le vent souffle à vive allure, heureux d’avoir su profiter des conditions idéales pour atteindre le sommet. Car ce n’est pas toujours le cas d’après ce qu’on nous a dit ou ce qu’on a pu lire…  Et quand il fait mauvais temps sur un volcan, mieux vaut rester à la maison : s’orienter dans le brouillard peut devenir très délicat, car toutes les faces se ressemblent…

La descente était un peu « béton » sur le haut, puis petit à petit nous avons retrouvé une neige agréable à skier, même légèrement poudreuse (3,5cm !).

 A la montée

 From the top of Volcano Osorno. La montagne à gauche à un petit air de Cervin non?!

A la descente sur la route du volcan, la pause s’impose pour photographier ce qu’on a devant les yeux :

 La station avec ses 2 télésièges high-tech …

Et encore une dernière pour la route, avec l’équipe de choc :

Ce télémark trip au Chili est donc terminé, je suis vraiment très heureux d’avoir saisi cette opportunité d’être en Amérique du Sud pour réaliser ce rêve. J’ai l’habitude de partir à l’étranger pour les compétitions ou les stages d’entraînements. Mais ce genre de voyage est très différent : il s’improvise au jour le jour en fonction des envies et des conditions, en étant plus proche de la nature, des grands espaces, des gens et de la vie du pays. C’est une autre approche, que j’aime beaucoup, et qui appelle à d’autres futurs périples…

Bientôt sur vos écrans, le film de ce ski trip…

Hasta luego !

Antoine

Advertisements

Une réflexion sur “La cerise sur le gâteau : volcan Osorno

  1. Toujours aussi beau cet Osorno!
    Merci pour ce petit parfum d’aventure qui rappelle des souvenirs.
    Le petit Cervin au fond c’est le Puntiagudo..du bon ski bien sauvage aussi la bas…mais chuuuut 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :